La place de la documentation dans la rédaction web

23 février 2015
La place de la documentation dans la rédaction web

La place de la documentation dans la rédaction web

La qualité rédactionnelle dépend fortement des sources d’informations du rédacteur. Le rédacteur doit avoir accès à des sources variées, avec des informations crédibles et concrètes.

Internet est une source d’informations majeure pour la rédaction web. D’un autre côté, l’expérience, la formation et le stage, la créativité, les livres, les documentaires sont d’autres sources d’informations très importantes.

Internet est la première source d’informations du rédacteur web

Google est une vaste base de données d’où le rédacteur web puise les informations dont il a besoin. Google a d’ailleurs des atouts qui facilitent la rédaction pour le web :

  1. a) Les sources sur le web sont nombreuses parce qu’un seul sujet est toujours traités par un nombre incalculable de sites ;
  2. b) Les mises à jour régulières des algorithmes Google compliquent la tâche du référenceur, mais facilitent celui du rédacteur : ce sont les sites les plus pertinents qui s’affichent en premières positions.
  3. c) La grande diversité des informations sur le web facilite la polyvalence de la rédaction web. Pour l’anecdote, le rédacteur lui-même peut se perfectionner en cherchant des conseils de rédaction pertinents sur Google.
  4. d) Google Adwords est un outil retraçant les statistiques des mots-clés les plus utilisés par les internautes. Cela va de soi que le rédacteur web considérera ces mots-clés tout au moins pour les titres d’article et de paragraphes.

Les autres sources du rédacteur web

Le rédacteur web recoupe les informations qu’il possède ou qu’il trouve pour mieux les formuler dans son texte. Il doit alors faire preuve de créativité, notamment quand il traite de sujets récurrents sur Internet : les lecteurs veulent toujours quelque chose qui se démarque.

Cette créativité est renforcée par l’expérience professionnelle ou des connaissances acquises lors des études. L’expérience personnelle peut aussi influer sur l’intellect du rédacteur web, notamment parce qu’il traite de sujets concrets censés attirer l’attention des internautes.

On soulignera particulièrement l’importance des médias traditionnels. Les émissions et les reportages sont des sources d’informations majeures pour le rédacteur web. Alors, on recommande par exemple « Grand reportage » ou « Eco d’ici, éco d’ailleurs » de RFI, « Sept à huit » de TF1, « Secrets d’histoire » de France 2, etc.

Les débats et interviews sur les plateaux de télévision ou dans les studios de radio peuvent aussi inspirer le rédacteur web. Il devra néanmoins avoir une pensée critique vis-à-vis des propos formulés.

Enfin, il est toujours important que le rédacteur web s’intéresse à l’histoire en général. Tout au moins, cela lui permet d’appréhender l’évolution de certaines réalités, de faire un comparatif entre deux périodes différentes… Par exemple, au début des années 2 000, la création de site internet Madagascar était impensable. A l’époque, l’heure était encore à l’éducation informatique des citoyens. En 2015, on peut affirmer que ce pays est l’une des destinations offshore les plus prisées, à l’instar du Maroc, de la Tunisie ou de l’île Maurice. L’époque où l’Europe centrale fut la destination offshore privilégiée par les Européens est révolue.

Laisser un commentaire

(required)

(required)

(required)


*

code

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.  Google +

Ils nous font confiance