Popularité d’un site : tout commence par le rédacteur de contenu

Popularité d’un site : tout commence par le rédacteur de contenu

Actuellement, l’offshore est devenu l’un des secteurs d’activités les plus importants pour un pays. Sur le plan économique, il permet aux jeunes diplômés de trouver un emploi plus ou moins stable surtout dans les pays pauvres. Par ailleurs, un bon rédacteur web joue le rôle de médiateur, celui qui intervient entre les classes sociales et qui interprète les avis de chaque côté. De ce fait, la rédaction web demande une certaine habilité, des techniques d’écriture et de référencement propres au web. Il faut maitriser la technique d’intégration de liens avec une accroche attrayante, des mots simples, mais clairs…

Les compétences requises pour devenir un bon rédacteur

La première mission d’un rédacteur web, c’est de rédiger des textes en suivant des thèmes respectifs et d’intégrer des contenus d’un site ou d’une application web. Pour ce faire, écrire ne suffit pas puisque le métier est régi par plusieurs contraintes, à savoir la charte éditoriale, le référencement naturel, les normes et toutes les techniques qui permettent aux lecteurs de lire facilement les textes. Spécialiste en référencement donc, il sera chargé d’intégrer tous les fichiers multimédias, dont les images ou les vidéos.

Il faut savoir qu’un site web n’est pas forcément alimenté par un seul rédacteur. Il se peut que plusieurs auteurs occupent les parties textuelles d’un site. Un bon rédacteur doit donc  être capable de s’adapter à toutes situations et doit maitriser les techniques d’optimisation de contenus en vue de les adapter pour le web.

Les tâches qui attendent un rédacteur web

Premièrement, un rédacteur web doit s’informer sur les sujets à traiter. Il peut donc prospecter des produits ou des activités d’une entreprise et doit donc connaitre les produits et tout ce qui concerne cette dernière. Pour les secteurs qu’il n’a jamais rencontrés, il cherchera des informations externes qui peuvent être des documents fournis, des ouvrages, des magazines ou surtout l’internet. Pour l’optimisation des contenus, il prendra en compte ses cibles, la ligne éditoriale, les objectifs de communication et ses missions en général (promotions, description, information…)

Laisser un commentaire

(required)

(required)

(required)


*

code

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.  Google +

Ils nous font confiance